Vos questions sont entre de bonnes mains

Allocation chômage et rupture conventionnelle

Partager
Envoyer par email

Bénéficier de l'allocation chômage en cas de rupture conventionnelle du contrat de travail

La rupture conventionnelle du contrat de travail est l'un des motifs de perte d'emploi qui ouvre un droit au chômage.

Trouvez votre assurance chômage

Allocation chômage rupture conventionnelle : qu'est-ce que c'est ?

La rupture conventionnelle du contrat de travail est l'une des mesures qui a été mise en place par la loi de modernisation du travail de 2008 (loi n°2008-596 du 25 juin 2008).

Principe

Avec cette mesure, l'employeur et le salarié peuvent décider d'un commun accord de mettre un terme à un contrat de travail à durée indéterminée (CDI).

Pour cela, ils doivent signer une convention de rupture du contrat de travail et remplir un formulaire de demande d'homologation.

Démarches

La convention de rupture du contrat de travail doit définir :

  • le montant de l'indemnité touchée par le salarié,qui ne peut pas être inférieure à l'indemnité légale de licenciement ;
  • la date de rupture du contrat, qui peut avoir lieu au plus tôt le lendemain du jour de l'homologation par la DDTEFP (direction départementale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle).

À la signature de la convention, l'employeur et le salarié disposent d'un délai de rétractation de 15 jours.

Passé ce délai, la convention de rupture du contrat doit être envoyée, avec le formulaire de demande d'homologation à la DDTEFP.

La DDTEFP dispose ensuite de 15 jours pour se prononcer et homologuer ou non la rupture conventionnelle.

Le contrat peut donc être rompu au plus tôt le lendemain de cette décision.

Les conditions de l'allocation chômage avec rupture conventionnelle

Le salarié qui se retrouve sans emploi suite à une rupture conventionnelle peut bénéficier de l'allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE), si cette rupture a été validée par la DDTEFP et sous respect des conditions légales d'attribution.

Le montant de l'allocation est alors identique qu'en cas de droit au chômage après licenciement.

Le salarié commence à toucher l'allocation après un délai de carence minimum de 7 jours, et après un différé correspondant au montant des indemnités perçues.

Nous pouvons si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs spécialistes de l'assurance chômage. Ils pourront vous proposer un devis gratuit et sans engagement adapté à votre activité . Demander un devis

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le délai de réalisation du projet.

Merci de préciser votre code postal.



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.